Prendre sa licence

Prendre sa licence

Tous les sportifs appartiennent à une fédération nationale. Nous, nous n’utilisons pas de terrains ou de salles de sport mais nous avons besoin de chemins.

Plus le nombre de licenciés FFE Tourisme équestre est grand, plus nous avons de poids auprès des autorités quand il s’agit de mettre en place de nouveaux circuits de randonnée ou de préserver ceux qui existent.

Plus le nombre de licenciés «  tourisme équestre » sera important, plus nous aurons de moyens pour rechercher, créer, entretenir, baliser nos chemins.

En étant licenciés, nous faisons aussi exister et vivre les instances départementales ( ex : CDTE ) et régionales. En effet une partie des ressources des instances provient d’un reversement de la FFE proportionnel au nombre de licences Tourisme Equestre délivrées dans le département.

La licence FFE fait de vous un acteur important dans votre département.

  • La licence FFE couvre la responsabilité civile du cavalier en action d’équitation mais c’est aussi une assurance individuelle ( lunettes-dents- handicaps- séquelles- invalidité, etc.)
  • Vous recevez la revue « Estafette » (revue nationale d’information)
  • Vous pouvez bénéficier des formations : balisage, bilan de compétence en attelage, cadastre, etc.
  • Vous pouvez participer aux compétitions, Endurance, TREC ou autres….
  • Vous bénéficiez de réductions dans certains magasins, dans les salons, etc.

Remarque :

  • Pensez à spécifier votre fléchage « tourisme ». Une licence fléchée « tourisme » donne également accès aux examens ainsi qu’aux compétitions de division Club, tout comme un fléchage « Cheval » ou « Poney » . Il ne s’oppose en rien à la demande d’une licence de compétition de division Amateur.
  • Tarif licence 2020 : https://www.ffe.com/toutsavoir/Tarifs

Vous pouvez contacter le Centre équestre, l’association ou le groupement émetteur proches de chez vous.

Vous pouvez aussi contacter le CRTE Hauts de France

Par courriel : crte.hdf@gmail.com

Par téléphone : 07.88.35.35.01

VOUS ÊTES COUVERT EN ACTION D’ÉQUITATION

• Lors de la pratique de l’équitation dans toutes
les disciplines reconnues par la FFE ;
• Dans le cadre d’un club ou à titre privé,
non-professionnel et sans rémunération ;
• Y compris avec une voiture hippomobile
que vous soyez conducteur ou non ;
• En tout lieu dans le monde entier.

VOUS BÉNÉFICIEZ DES GARANTIES SUIVANTES :

• Responsabilité civile pour les dommages
corporels, matériels et immatériels
que vous causez ;
• Protection pénale et recours ;
• Remboursement des frais médicaux,
pharmaceutiques, hospitaliers et dentaires
suite à un accident ;
• Prise en charge des frais de rapatriement ;
• Versement d’un capital en cas d’invalidité
permanente supérieure à 10 % ou de décès
suite à un accident.

Voici un résumé des garanties de la licence FFE 2020

GarantiesMontantsFranchises
Responsabilité civile 10 000 000
Tous dommages confondus
Dont :
Dommages corporels10 000 000 €
Dommages matériels et immatériels5 000 000 €200 €
Dommages immatériels non consécutifs500 000 €
Protection pénale et recours35 000 € par litige
Seuil d’intervention en recours274 €
Garantie individuelle de base
Décès moins de 18 ans10 500 €
Décès 18 ans et plus21 000 €
Infirmité permanente
de 11% à 32%22 000 €10%
de 33% à 65%44 000 €10%
de 66% à 100%66 000 €10%
Frais médicaux, pharmaceutiques, chirurgicaux et d’hospitalisations5 200 €
Transport blessé520 € maxi
Dents180 € par dent – 520 € par accident
Forfait hospitaliergaranti
Bris de lunettes90 €
Rapatriement900 €
Recherches cavalier1 800 €
Aide pédagogique1 800 €

Comment un meneur est-il assuré ?

Nous nous sommes adressés au service juridique de la FFE .

Que couvre la licence fédérale ?

La licence fédérale couvre la Responsabilité Civile personnelle du cavalier lors de la pratique de l’équitation, en tous lieux, y compris avec un véhicule hippomobile que le cavalier soit conducteur (meneur) ou passager.
Cette garantie responsabilité civile couvre donc les dommages causés à autrui y compris les passagers de l’attelage (qui sont considérés comme des tiers) en cas de faute de la part du meneur.

NB Seule condition : que la promenade ne soit pas à but lucratif. (Dans ce cas, il faut une RC professionnelle.)

Autre question posée au service de la FFE : est-ce que l’assurance de la  licence exige un niveau minimum de galop d’attelage pour conduire un attelage?

Réponse: pas de niveau minimum requis.

Qu’en est-il de  la compétition ?

Dans le cadre d’une compétition d’attelage, le meneur doit avoir la licence compétition correspondant au niveau de l’épreuve ET son ou ses grooms, une licence compétition club minimum.

Dernière interrogation: est-ce qu’il est exigé un niveau minimum de galop d’attelage pour conduire un attelage?

Réponse: pas de niveau minimum requis.

NB : Cependant certains assureurs exigent un niveau pour des activités professionnelles : meneur accompagnateur de tourisme équestre, cocher ….